Mon Costa Rica à moi ... Vivre au Costa Rica ... BLOG Costa Rica ...

Grenouille transat BLOGPersonnellement cela ne m’intéresse pas du tout de vous parler du Costa Rica.
Comme s'il n'y avait qu'un seul Costa Rica ...

Surtout, d'autres que moi font cela bien mieux.
Voyez par exemple Wikipedia, le bon vieux Routard, le Petit Futé et autres Lonely Planet.

Ce dont j’ai envie, c'est plutôt de vous parler de MON COSTA RICA à MOI.
Celui que moi-même et ma famille vivons au jour le jour, a lo largo de la manera (chemin faisant), con el tiempo (au fil du temps).
Pays parfois merveilleux, souvent quand on y pense, d'autres fois horripilant, un peu comme la vie en général. En un peu mieux ...
Je vais essayer de vous le présenter, sans prétention, façon BLOG.

Pas de stress, on écrira au fils du temps, quand nous aurons le temps ... Pura Vida ...

@ bientôt,


L'Actualité du jour

La Terre
on a cessé
d'en faire ...
... Achetez !!!

N° 36 - Costa-Rica : une ministre virée à cause d’une vidéo très sexy ! (Le mois d'août mérite bien une actu plus légère, non ?)
Publie le : 06/08/2012 - Source : Leral People

Karina Bolanos, ex ministre de la Culture et de la Jeunesse, et Vice-Premier ministre du Costa RicaAu Costa-Rica, une ministre a été contrainte de démissionner après la diffusion d’une vidéo sexy la mettant en scène. Son nom ne vous dira certainement rien, mais Karina Bolanos est, depuis 2006, la ministre de la Culture et de la Jeunesse, et Vice-Premier ministre du Costa Rica.

Ou du moins l’était, avant le scandale qui vient de lui faire perdre ses hautes responsabilités. En effet, une vidéo très compromettante mettant en scène la politicienne sur son lit, dans une tenue des plus légères, est sortie sur le Web.

Dans ce clip de quelques secondes, tourné en 2007, la quadragénaire est donc à moitié nue, et semble déclarer sa flamme à un homme, en prenant le soin de mettre son avantageuse poitrine en évidence.

Aujourd’hui, elle estime avoir été piratée par un technicien qu’elle avait engagé pour placer des caméras de surveillance chez elle, mais ne disposant d’aucune preuve, a du accepter de remettre sa démission au gouvernement, en s’excusant « auprès du peuple du Costa Rica et en particulier auprès des jeunes », ajoutant tout de même qu’elle ne se sentait « pas gênée », estimant n’avoir "commis aucun crime".

Commentaire CRI :

Gay pride - Nouvelle FranceCette affaire fait actuellement le BUZZ au Costa Rica. Les Ticos, tiraillés entre d’un côté la religion catholique et de l’autre le libertinage ambiant, se régalent !

Il est vrai que c’est tellement plus facile de faire, ici comme ailleurs, de la politique spectacle que d’aborder les vrais problèmes à résoudre et pour lesquels justement les hommes et femmes politiques ont été élus.
Un peu comme Normal 1er Hollande et le « mariage gay » si vous voulez. Pendant qu’on rigole à voir les « gays » défiler dans les rues avec des plumes dans le fondement, on se préoccupe un peu moins des choses qui fâchent. Panem et circenses, rien n’a changé finalement depuis la Rome Antique.

Personnellement j’ai visionné cette vidéo et j’ai zappé avant la fin. Cela me gêne terriblement d’entrer dans l’intimité de gens qui n’ont rien demandé à personne. Sortie de son contexte (100 % personnel et privé) ce genre de déclaration est forcément ridicule. Alors que foncièrement ça ne l’est pas du tout.

Je pense que si effectivement cette vidéo a été volée et publiée sur le Net sans l’assentiment de son auteur (j’ai du mal à écrire « auteure », ça sonne mal) le voleur mérite une sanction exemplaire.

Quand à vous en France, vous l’avez échappé belle. Imaginez Roselyne Bachelot dans le même rôle … Effrayant ! Image de droite : la Nouvelle France s'apprête à relever le défi du 21ème siècle.




Costa Rica Immobilier


Costa Rica Immobilier | Copyright © 2011-2021