Mon Costa Rica à moi ... Vivre au Costa Rica ... BLOG Costa Rica ...

Grenouille transat BLOGPersonnellement cela ne m’intéresse pas du tout de vous parler du Costa Rica.
Comme s'il n'y avait qu'un seul Costa Rica ...

Surtout, d'autres que moi font cela bien mieux.
Voyez par exemple Wikipedia, le bon vieux Routard, le Petit Futé et autres Lonely Planet.

Ce dont j’ai envie, c'est plutôt de vous parler de MON COSTA RICA à MOI.
Celui que moi-même et ma famille vivons au jour le jour, a lo largo de la manera (chemin faisant), con el tiempo (au fil du temps).
Pays parfois merveilleux, souvent quand on y pense, d'autres fois horripilant, un peu comme la vie en général. En un peu mieux ...
Je vais essayer de vous le présenter, sans prétention, façon BLOG.

Pas de stress, on écrira au fils du temps, quand nous aurons le temps ... Pura Vida ...

@ bientôt,


L'Actualité du jour


N° 33 - 02/05/2013 - Une vie de millionnaire, pour le moins !

Une fois par semaine, en fin d'après-midi, après une bonne journée de repos à la plage de travail, il est l'heure de gagner Hacienda Pinilla et, une fois entré, direction el Establo (comprenez le centre d'équitation) qui héberge 40 chevaux et 4 poneys.
N'entre pas qui veut à Hacienda Pinilla, immense oasis de verdure en bordure du Pacifique, communauté résidentielle de 1.800 hectares abritant golf international 18 trous, courts de tennis, plusieurs kilomètres de plages quasi privées du fait de l'accès gardé ... Car il faut montrer patte blanche à l'entrée pour recevoir le précieux sésame qui permet de circuler dans les lieux. Personnellement j’ai la chance d’être doté de série d’une « belle tête de vainqueur » qui me permet d’entrer à peu près partout. Une fois dans la place, c'est assez paradisiaque, il faut bien le reconnaître. Car les américains, encore eux, sur ce coup-là particulièrement, ont été balèzes, rien à redire. Comprenez qu'une grande partie du domaine est laissée en pâturages pour animaux de ferme. Cela bénéficie également aux animaux sauvages qui trouvent là un véritable havre de paix à peine troublé, à intervalles réguliers, par le délicat chant du muezzin … euh je déconne … par le chant des grillons. Fort heureusement, les grillons ticos ont le bon goût de ne pas chanter trop fort de façon à bercer le sommeil diurne des habitants de ce lieu magique du Costa Rica.
Même le fameux Hôtel Marriott, 310 chambres et suites de luxe, sa piscine limite lacustre a réellement su, dès la conception, se faire discret et s’intégrer au point, que de la terre, on le devine à peine.
J’aime particulièrement ce moment, quand la chaleur du jour commence à tomber, que le soleil descendant fait miroiter l'Océan Pacifique, là, tout près, à la lisière des arbres et que je débarque de la folie des hommes ordinaires dans ce lieu paisible à souhait, champêtre et bucolique. Ne serait-ce ma fille, qui parle tout le temps, même à son cheval, le malheureux, le moment serait PARFAIT.

Une bonne heure de PAIX par semaine dans ce monde agité, alors moi (président) je dis :

Vive les riches qui permettent aux moins riches de passer d’inoubliables moments dans leurs ghettos (de riches) !!!

PS : quelques photos ci-dessous pour donner envie et faire saliver  ;-))

Anna, Ivan et Kate à l'entrée de Establo - Hacienda Pinilla - Guanacaste - Costa RicaChemin d'entrée de Establo - Hacienda Pinilla - Guanacaste - Costa RicaAnna en manège, Tico rigole, Establo - Hacienda Pinilla - Guanacaste - Costa Rica - 1Anna en manège, Tico rigole, Establo - Hacienda Pinilla - Guanacaste - Costa Rica - 3Anna en manège, Tico rigole, Establo - Hacienda Pinilla - Guanacaste - Costa Rica - 2Ivan en calèche, Establo - Hacienda Pinilla - Guanacaste - Costa Rica



Costa Rica Immobilier


Costa Rica Immobilier | Copyright © 2011-2022