Mon Costa Rica Ó moi ... Vivre au Costa Rica ... BLOG Costa Rica ...

Grenouille transat BLOGPersonnellement cela ne m’intéresse pas du tout de vous parler du Costa Rica.
Comme s'il n'y avait qu'un seul Costa Rica ...

Surtout, d'autres que moi font cela bien mieux.
Voyez par exemple Wikipedia, le bon vieux Routard, le Petit Futé et autres Lonely Planet.

Ce dont j’ai envie, c'est plutôt de vous parler de MON COSTA RICA à MOI.
Celui que moi-même et ma famille vivons au jour le jour, a lo largo de la manera (chemin faisant), con el tiempo (au fil du temps).
Pays parfois merveilleux, souvent quand on y pense, d'autres fois horripilant, un peu comme la vie en général. En un peu mieux ...
Je vais essayer de vous le présenter, sans prétention, façon BLOG.

Pas de stress, on écrira au fils du temps, quand nous aurons le temps ... Pura Vida ...

@ bientôt,


L'Actualité du jour


N░ 36 - 18/06/2013 - DHL Costa Rica, tu nous prends pour des cons !

Accident camionnette DHLJe déteste commander des trucs et des machins sur Internet mais parfois, pas vraiment le choix. Une carte-mère d’un ordinateur de marque HP qui rend l’âme, la bête à moins de 3 ans, à priori cela vaut le coup de réparer. Au passage, vive l’obsolescence programmée !
Rien dans le pays, alors, contraint et forcé, je me tourne vers les chinois, AliChinois, vous connaissez certainement. Chez les chinois au moins on est sûr de trouver TOUT puisqu’ils sont plus d’un milliard à récupérer tout ce dont personne ne veut, on ne peut pas lutter contre !

Le premier chinois, dénommé M ingLiang Luo, m'a fait perdre un temps fou. Il me donne d'entrée un faux numéro d'expédition par DHL (tracking) pour finir par avouer après 2 mois d'attente de ma part, qu’il n’a pas envoyé la carte-mère parce qu’il était en vacances (sic !) et qu’ensuite, en revenant de vacances, il n’a pas pu la tester, faute d’ordinateur HP disponible. Autant vous dire que je lui ai collé un triple zéro dans l’évaluation de chez AliChinois. Car moi qui fréquente bien malgré moi les chinois dans bien des pays depuis près de 30 ans, jamais encore je n’ai vu un chinois en vacances ! Qu'il essaie de me voler, passe encore mais prétexter "ses vacances", c'est me prendre pour un jambon, jambon supérieur, au moins ! Ou bien alors c'est la chance de ma vie, 1.2 milliard de chinois, 1 seul en grandes vacances et pas de bol, c'est mon chinois !

Le second chinois est une chinoise, ce qui tout bien considéré n'est pas très étonnant, il doit bien y en avoir au moins 600 millions là-bas, cela file le vertige rien que d'y penser. Elle s'appelle Maria Tong, ça ne s’invente pas, de chez HongKong DuoFen Electronic Technology CO Ltd et elle m’expédie la carte-mère de mon PC à la vitesse de la lumière. En 1 semaine la carte est à ma porte, j’en suis Baba comme Ali … et bien évidemment c’est là que ça se complique !

Car cet après-midi, le gentil préposé dans sa jolie camionnette aux moches couleurs de DHL me tend le paquet tant attendu et me demande 60 $ de frais. Sachant que j’ai déjà payé autant pour recevoir cette carte de moins de 300 grammes, je me demande alors ce qui me vaut ce traitement de faveur.
C’est simple, en gros, d'après DHL Costa Rica je dois payer en taxes d'importation près de 50 % de la valeur déclarée de la carte usagée. Au lieu, étonnamment, des 13 % règlementaires de taxes de douane pour du matériel informatique neuf. J’ai bien vérifié sur la liste de toutes les taxes d’importation de marchandises au Costa Rica que je conserve religieusement sur mon PC.
Soit 12 $ environ que je suis, à la limite, dans l'urgence de la situation, disposé à payer aux autorités costariciennes bien que, sans doute, les objets usagés et qui plus est de si faible valeur (25 $) doivent être exonérés de taxes.
A noter que c’est DHL lui-même qui détermine la taxe à payer et je comprends très vite le zèle qu’ils mettent à me taxer à près de 50 % au lieu de 13 % ou sans doute, 0 %. Car cela permet alors à ces petits malins de DHL Costa Rica de me facturer abusivement 42 $ de « frais de présentation en douane » plus, tant qu'on y est, la TVA de 13 % applicable sur la taxe d'importation + les frais abusifs DHL. Ou encore comment taxer un impôt déjà payé, cela me rappelle la douce France. Et quand je dis "frais abusifs" c'est parce que, dans les faits, DHL ne présente rien à la douane. Un coup de scanner ou de lecteur de codes-barres et hop, les sous-sous dans la po-poche de DHL. Répéter cela des dizaines de milliers de fois par jour, c'est sûr, ça rapporte un maximum sans trop rien foutre et cela vaut bien la colère de quelques clients, c'est certainement prévu dans le business plan.
Jeune femme, hotline Costa Rica
De rage, j’appelle la hotline et là, évidement je tombe sur la décérébrée de service qui m’explique que c’est NOOORMAL que DHL me facture à moi, le temps qu’ils ont passé à me taxer abusivement ! NOOOOORMAL aussi que chaque réception DHL (sauf documents), je dis bien RECEPTION et non ENVOI, fasse l’objet d’une facturation forfaitaire de 42 $ (+ impôts). Et ceci que tu reçoives 10.000 sceaux ménagers en plastique chinois dont l’anse rend l’âme après 3 jours d’utilisation et le fond le jour suivant ou bien une simple carte électronique d’occasion qui, dans le monde réel, vaut moins de 3 $ à fabriquer !

Voilà comment on arrive à 60 $ de frais divers et variés saupoudrés d'impôts et taxes alors que :

  • L’envoi a été payé d’avance à DHL Chine.
  • Le calcul est faux, voire sans objet et est uniquement destiné à facturer, dans le dos du client, 2 fois le service.

Du coup le livreur est reparti de chez moi plus vite qu’il n’y est entré. Il n’a pas eu ses 60 $ et moi je n’ai pas reçu ma carte et je ne sais pas si je paierai un jour cette petite arnaque alors que j’ai pourtant grand besoin de cette carte-mère. Et cela DHL le sait bien, on a tous besoin de ci ou de ça et ils en profitent à mort !

En conclusion, Monsieur DHL, tes procédés sont minables et c’est la dernière fois de ma vie que j’utilise ton service de merde !!!

PS : et PIRE, désolé de vous le dire mais la jolie blonde (ou brune) de la hotline c’est comme le Père Noël, ça n’existe pas !



Costa Rica Immobilier


Costa Rica Immobilier | Copyright © 2011-2022