Mon Costa Rica Ó moi ... Vivre au Costa Rica ... BLOG Costa Rica ...

Grenouille transat BLOGPersonnellement cela ne m’intéresse pas du tout de vous parler du Costa Rica.
Comme s'il n'y avait qu'un seul Costa Rica ...

Surtout, d'autres que moi font cela bien mieux.
Voyez par exemple Wikipedia, le bon vieux Routard, le Petit Futé et autres Lonely Planet.

Ce dont j’ai envie, c'est plutôt de vous parler de MON COSTA RICA à MOI.
Celui que moi-même et ma famille vivons au jour le jour, a lo largo de la manera (chemin faisant), con el tiempo (au fil du temps).
Pays parfois merveilleux, souvent quand on y pense, d'autres fois horripilant, un peu comme la vie en général. En un peu mieux ...
Je vais essayer de vous le présenter, sans prétention, façon BLOG.

Pas de stress, on écrira au fils du temps, quand nous aurons le temps ... Pura Vida ...

@ bientôt,


L'Actualité du jour

La Terre
on a cessÚ
d'en faire ...
... Achetez !!!

N░ 40 - 18/09/2013 - Des oranges comme s'il en pleuvait ...

Un conseil, quand vous êtes, comme nous, « finqueros » débutants, évitez de demander négligemment à vos enfants d’aller cueillir « quelques oranges ».

Ou bien alors restez dans le secteur agricole concerné, ne vous endormez pas comme moi, lamentablement, après le repas du midi, pour une sieste au long cours comme le marin du même nom. A propos de marin et de sieste justement, comme le dit si bien Hervé Hamon, « Le marin se distingue par son aptitude à pratiquer la sieste à toute heure, en tous lieux, par tous les temps. Car ce qui est pris n’est plus à prendre. ». Très juste, j’en sais quelque chose !

Sinon, revenons à nos moutons, à nos agrumes plus exactement, vous risquez fort de vous retrouver en deux temps trois mouvements avec une pleine brouette d’oranges !
J’ai compté la récolte, il y en a très exactement 330 !
J’ai vérifié dans le dictionnaire, « quelques » est un « déterminant » qui signifie « plusieurs ». Donc pas d’erreur des cueilleurs bénévoles, autant pour moi !

PS : j’en profite pour lancer un petit message amical à l’intention de ceux qui ont une peur bleue des « bébêtes » au Costa Rica : serpents, scorpions, mygales, fourmis … Anna (8 ans) refuse le port de chaussures et Ivan (2 ans 1/2 ) c’est pire, a beaucoup de mal à conserver ses vêtements plus de 10 minutes. Cela nous a bien inquiété un peu au début, mais puisque la première à survécu tout ce temps dans les mêmes conditions, on se dit qu’après tout, le second suivra. Pura Vida !

Costa Rica, cueillette d'oranges dans la finca



Costa Rica Immobilier


Costa Rica Immobilier | Copyright © 2011-2021