Mon Costa Rica à moi ... Vivre au Costa Rica ... BLOG Costa Rica ...

Grenouille transat BLOGPersonnellement cela ne m’intéresse pas du tout de vous parler du Costa Rica.
Comme s'il n'y avait qu'un seul Costa Rica ...

Surtout, d'autres que moi font cela bien mieux.
Voyez par exemple Wikipedia, le bon vieux Routard, le Petit Futé et autres Lonely Planet.

Ce dont j’ai envie, c'est plutôt de vous parler de MON COSTA RICA à MOI.
Celui que moi-même et ma famille vivons au jour le jour, a lo largo de la manera (chemin faisant), con el tiempo (au fil du temps).
Pays parfois merveilleux, souvent quand on y pense, d'autres fois horripilant, un peu comme la vie en général. En un peu mieux ...
Je vais essayer de vous le présenter, sans prétention, façon BLOG.

Pas de stress, on écrira au fils du temps, quand nous aurons le temps ... Pura Vida ...

@ bientôt,


L'Actualité du jour

Vamos ...
... a la playa !
Back to ...
... Tamarindo !!!

N° 37 - L'Europe redevient pauvre (Unilever).
Publie le : 27/08/2012 - Source : Le Figaro

Le responsable pour l'Europe du géant anglo-néerlandais de l'agroalimentaire et des cosmétiques Unilever indique dans un entretien paru lundi voir "la pauvreté revenir" sur le continent et veut adapter en conséquence sa stratégie. "La pauvreté revient en Europe", déclare Jan Zijderveld au quotidien allemand Financial Times Deutschland, ajoutant: "Si un Espagnol ne dépense plus en moyenne que 17 euros quand il fait les courses, je ne vais pas lui proposer un paquet de lessive qui coûte la moitié de son budget".

Jan Zijderveld dit vouloir s'inspirer désormais en Europe des méthodes utilisées par Unilever dans les pays asiatiques en développement, en vendant des produits meilleur marché car en plus petit conditionnement. "En Indonésie nous vendons des échantillons individuels de shampoing pour 2 à 3 centimes pièce et pourtant nous gagnons de l'argent", dit le responsable en Europe d'un groupe chapeautant des marques telles que Dove (savon), Magnum (crème glacée), Knorr (épicerie) ou Cajoline (adoucissant).

Le Financial Times Deutschland rapporte qu'Unilever a par exemple commencé à vendre en Espagne de petits paquets de lessive ne permettant de faire que cinq machines. "Les marchés en Europe sont un peu les Jeux Olympiques de la distribution : le plus difficile ! Qui se sort d'ici, celui-là y arrivera partout", a déclaré Jan Zijderveld.

Commentaire CRI :

Citation de Victor Hugo - Qui n’est pas capable d’être pauvre n’est pas capable d’être libreEn résumé, la grande distribution rattrape ses marges malmenées en vendant plus cher des produits dont le conditionnement (packaging) est subrepticement revu à la baisse. Mouvement déjà largement entamé, les consommateurs attentifs aux prix et dotés de bons yeux ou de bonnes lunettes ont déjà remarqué la diminution de moult contenants alimentaires (café, pâtes à tartiner, yaourts ...), 9 mouchoirs en papier au lieu de 10 précédemment. Et je ne m'étends pas sur l'arnaque au PQ par augmentation du diamètre intérieur du rouleau de carton couplé à sa diminution en longueur. Vicieux le procédé ! Bientôt, avant de s'enfermer dans les toilettes, mieux vaudra prévoir des munitions, plusieurs rouleaux, au moins ...
A ce compte-là, mieux vaudrait vendre le PQ à la feuille, encore plus rentable pour Unilever !

Le plus terrible est dans le titre, l’Europe redevient pauvre. Car on a tendance à l’oublier, la prospérité économique pour tous date seulement de l’après seconde guerre mondiale. Il y a encore peu finalement, sans même remonter à Émile Zola (1840 - 1902) la majorité des gens peinaient à seulement remplir leur assiette. Et il y a eu par le passé des époques pires, d’autres plus fastes également … L’économie est cyclique donc et ce qui est vrai aujourd’hui ne l’est pas demain.

Accrochées à la fulgurante progression des diverses technologies et portées par les « 30 Glorieuses », les 3 dernières générations « occidentales » repues de tout ou presque ne sont pas, à mon avis, dans leur grande majorité conscientes de l’impermanence des choses pour reprendre un terme cher à la pensée ZEN.
Fort heureusement Unilever est là pour nous le rappeler de façon brutale et sans concession. L’Europe est même opportunément ravalée au rang des « pays asiatiques en développement ». Merci donc à Unilever pour son cynisme commercial, puisse-t-il ouvrir les yeux et les esprits de certains. D'un autre côté, pour survivre économiquement, Unilever s'adapte aux circonstances présentes et s'il n'y a qu'une chose à faire, c'est bien celle-là ! Nul doute que dans les années à venir, le verbe survivre se conjuguera à toutes les sauces, là où auparavant il évoquait les années d'avant ou bien les lointains ailleurs.

Certes, Victor Hugo (1802 - 1885), contemporain d’Émile Zola et spécialiste de la misère ordinaire, disait « Qui n’est pas capable d’être pauvre n’est pas capable d’être libre». Vrai bien sûr, d’ailleurs quelque part dans le site je dis que « Plus de liberté signifie moins de sécurité et inversement ». Mais à tout prendre je préfère être « libre et pas pauvre » que « libre et pauvre ». C’est un choix à faire qui va se poser de plus en plus dans les années qui viennent … Bonne chance !




Costa Rica Immobilier


Costa Rica Immobilier | Copyright © 2011-2018