Mon Costa Rica à moi ... Vivre au Costa Rica ... BLOG Costa Rica ...

Grenouille transat BLOGPersonnellement cela ne m’intéresse pas du tout de vous parler du Costa Rica.
Comme s'il n'y avait qu'un seul Costa Rica ...

Surtout, d'autres que moi font cela bien mieux.
Voyez par exemple Wikipedia, le bon vieux Routard, le Petit Futé et autres Lonely Planet.

Ce dont j’ai envie, c'est plutôt de vous parler de MON COSTA RICA à MOI.
Celui que moi-même et ma famille vivons au jour le jour, a lo largo de la manera (chemin faisant), con el tiempo (au fil du temps).
Pays parfois merveilleux, souvent quand on y pense, d'autres fois horripilant, un peu comme la vie en général. En un peu mieux ...
Je vais essayer de vous le présenter, sans prétention, façon BLOG.

Pas de stress, on écrira au fils du temps, quand nous aurons le temps ... Pura Vida ...

@ bientôt,


L'Actualité du jour

Parfois ne pas
obtenir ce qu'on désire
est un merv.
coup de chance

N° 74 - Jus de fruits et philosophie de la vie …
Publie le : 27/10/2014 - Source : Costa Rica Immobilier - Actualités

Convaincu par Thierry Casasnovas dit « Hercule », il y a bien longtemps que je rêvais de me procurer un extracteur de jus de bonne facture. Je dis « Hercule » en réponse à tous les anonymes détracteurs de Thierry qui se moquent de sa supposée maigreur. Car :

- Depuis quand sommes-nous tous faits sur le strict même modèle ?
- Depuis quand est-il obligatoire pour être en bonne santé d’être bâti comme un athlète ?

Extracteur de jus de fruits et de légumes Omega 8224Je n’ai pas lu d’études spécifiques sur la question mais je n’ai pas l’impression que les anciens grands sportifs vivent plus vieux que les autres. Je dirais même que c’est plutôt l’inverse.
J’en reviens à mon extracteur de jus Omega 8224 que vient de me livrer le Père Noël d’Amazon. Les petits curieux qui vont taper « Omega 8224 » dans Gogol ne manqueront pas de me faire remarquer que j’avais certainement ce jour-là abusé du chouchen puisque le modèle 8224 d'Omega fonctionne exclusivement en 220 Volts. Et qu’au Costa Rica on fonctionne en 110 volts comme le savent bien les 236.437 lecteurs qui m’ont déjà posé la question rien qu’en octobre 2014.
J’en profite pour faire un aparté sur cette affaire hautement importante du voltage. Il est vrai qu’au Costa Rica, on fonctionne majoritairement au 110 Volts et que par conséquent la plupart des appareils électriques sont vendus dans cette configuration. Mais il y a des exceptions remarquables telles que les sèche-linge par exemple. Les sèche-linge au Costa Rica sont tous vendus en 220 Volts. Certains fours également, du fait de la puissance électrique qu’ils nécessitent pour fonctionner. Sachez donc qu’au Costa Rica il est tout à fait possible de tirer une ou bien des lignes en 220 Volts à partir de votre tableau électrique.
Je vous le recommande même très fortement pour faire fonctionner des appareils gourmands en énergie ou bien qui ont besoin de beaucoup de puissance. D’une part vous économiserez de l’énergie et d’autre part des investissements matériels car les machines alimentées en 220 Volts sont généralement dotées de motorisations bien plus durables que celles en 110 Volts. A noter qu’elles sont plus chères à l’achat car la technologie est différente.
Les pompes de piscine par exemple qui tournent 6 heures par jour et plus si vous êtes très sales gagneront à fonctionner en 220 Volts. Idem pour les points d’eau chaude instantanée, les climatiseurs …

- Euh ... non chère Madame, pour votre chargeur de téléphone portable c’est inutile de passer en 220V.
- Pour votre sèche-cheveux ??? Très important oui, on se renseigne …

220 Volts ok mais ce n’est pas pour autant une raison pour débarquer au Costa Rica avec votre frigo de 1964 et la cuisinière électrique émaillée de votre grand-mère. Aucun intérêt particulier donc à transbahuter toutes vos cochonneries avec vous. Laissez-les plutôt chez vos amis.
En conclusion sur le voltage au Costa Rica, ce n’est pas parce que les américains (gringos) fonctionnent en 110 Volt depuis Thomas Edison qu’on est obligé de faire pareil ad vitam aeternam. En matière d'életricité comme ailleurs soyez pragmatiques et au Costa Rica alternez 110 et 220 Volts en fonction de vos besoins et du voltage des appareils que vous pouvez vous procurer.

Ceci étant dit, après l’avoir observé dans son carton pendant au moins une dizaine de jours (c’est récurrent chez moi, j’ai du mal à étrenner les nouveau objets, un(e) PSY parmi mes lecteurs ?) je viens de faire fonctionner mon nouvel extracteur de jus Omega Juicer 8224, terrible ! Je l'ai même fait fonctionner à vide, marche avant, marche arrière, re marche avant ... rien que pour écouter le discret bruit du moteur ... Du coup, bien malgré moi, j'ai eu une pensée émue pour le moteur 4 litres, 6 cylindres de mon ex Toyota Land Cruiser HJ60 de 1985 mais ça m'a bien trop attristé alors j'ai stoppé là.

Facile d'utilisation, aisé à nettoyer l'Omega 8224, parfait pour extraire le jus des fruits et des légumes "durs", de type carotte par exemple. Vitesse de rotation lente qui garantit une excellente conservation des nutriments et des vitamines ... bla bla bla ... non non, je vous l'assure, je ne me suis pas reconverti en vendeur ambulant d’électroménager, je vends toujours des maisons au Costa Rica.

Jus de cas - Costa RicaJe viens à l’instant de me faire un jus de "CAS" (sorte de petite goyave verte, Psidium friedrichsthalium, fruit = coronille) ramassés ce matin à l’aube sous un arbre de la finca. Très puissant le jus de CAS, à tel point que je n'en ai bu qu'un demi verre. Ma tendre épouse a bien failli s'en aller ad patres du fait de l'acidité qui l'a prise au dépourvu, c'est le moins qu'on puisse dire. Forte teneur en vitamine C cependant, 12 fois plus élevée que pour l’orange et 3 fois plus que pour la goyave !
Hier, au hasard, j'avais fait carottes + choux blanc, idem, un cocktail explosif également !

Café du Costa Rica

On dit que les jus frais de fruits purifient le corps et que les jus frais de légumes le construisent ou le restaurent. D’un autre côté, celui qui a dit cela, est aussi un grand adepte des « lavements au café » pour, je cite, « réaliser la détoxification du corps ». L'un n'empêche pas l'autre, c'est certain et pour ma part je veux bien mais je préfère (de loin !) déguster mes x cafés quotidiens par des voies moins impénétrables, comme celles du Seigneur. Pour les téméraires qui seraient tentés de tester le lavement au café du Costa Rica, n’oubliez surtout pas de jeter le café, après ! La notice ne le précisant pas, je préfère remédier à cette lacune avant qu’un regrettable accident ne se produise. L'expérience prouve qu'en matière de lavement au café, on n’est jamais trop prudent.

Jus frais de fruits & de légumes, remède miracle, peut-être, sans doute et de toute façon je crois que cet extracteur de jus est l'un des meilleurs investissements qu'on puisse faire dans sa vie ! Je ne sais plus qui disait qu'il préférait se passer de sa voiture que d'un tel appareil. Après 2 modestes expériences avec mon Omega, je pense qu’il n’a pas tort, je suis donc ok pour récupérer sa voiture.

Commentaire CRI :

Jus de fruits frais, Costa Rica

Je suis encore novice en la matière, j’ai tout à apprendre en matière de jus de fruits & légumes. Heureusement la finca est généreuse et offre une énorme variété de matière première organique dont je n’ai pas encore découvert le dixième.
Je pense qu’on peut passer une bonne partie de sa vie à optimiser une telle machine.

Tout à l’heure, en « juiçant », tranquille-peinard sous mon rancho-cuisine, à peine troublé par le cri des toucans et le ballet des colibris - champêtre et bucolique à souhait n'est ce pas ? - je me suis mis à penser que le mode d'emploi de la VIE est plus simple qu'il n'y paraît.

Car, par exemple, l'expérience montre que ce ne sont pas les plus intelligents d'entre nous qui réussissent le mieux. J'évite de donner des exemples ici pour ne pas froisser mon entourage.
Mais les plus pragmatiques et les plus déterminés qui savent naturellement appliquer les principes basiques qu'on apprend notamment en PNL (Programmation Neuro Linguistique, horrible expression qui gagnerait à être revue), c'est à dire :

1. Penser et déterminer ce qu’on souhaite véritablement être, faire, avoir même … se donner de VRAIS buts à atteindre.
2. Aussitôt passer à l’action. Garder cependant à l’esprit que le chemin, à l’inverse du but, est la VOIE.
3. Évaluer sans concession ni surcroît d’émotions les résultats obtenus par l'action.
4. En cas de besoin corriger le tir et retour au 1.

Simple mais pas simpliste, efficace (très !) et merci au passage à Anthony Robbins qui, voici plus de 15 ans, a radicalement changé ma vie. Un seul regret, un chapitre du livre consacré à l’alimentation que j’ai à l’époque considéré - à tort - comme fantaisiste. En appliquant ces conseils de base, j’aurais gagné pas mal d’années et découvert bien plus tôt les principes que je suis en train de découvrir aujourd’hui en matière d’alimentation saine.

Suivre la VOIE - Se mettre en MARCHETout en pratiquant l’art du jus donc, je pensais que grâce notamment à Internet c'est-à-dire à peu près n’importe où dans le Monde, on peut très bien vivre en exploitant « une niche », en excellant sur un tout petit créneau. C'est aussi d’ailleurs ce que disait récemment Bill Bonner.
Et surtout ne pas s'égarer sur x projets à la fois comme me conseillait avant-hier un ami de passage à la finca. Rien ne sert donc de se disperser ni de rechercher sans arrêt des moyens de « faire fortune ». Car cela ne fonctionne tout simplement pas. C'est plus finalement une « sale manie » qu'autre chose.

Mieux vaut plutôt se focaliser sur un nombre très restreint d'idées qui nous plaisent, qui nous parlent et ensuite la vie elle-même - grâce peut-être aux synchronicités chères à Carl Gustav Jung - nous indiquera naturellement le chemin qui amène à la réalisation concrète sans laquelle rien de plus n'est possible.

Je ne sais pas bien ce qui m’a conduit aujourd’hui de l’extraction de jus de fruits et légumes à une certaine philosophie de la vie. Sinon peut-être le fait que s’adonner à une occupation simple et saine couplé à un cocktail détonant de fruits archi-vitaminés dégage une activité neuronale inhabituelle qui débouche sur ce que j’ai envie de dire maintenant à tous ceux qui ont un projet de vie au Costa Rica :

Venez, sentez, arrêter de vous prendre la tête (et la mienne !) avec des milliers de questions qui pour la plupart n’ont pas de réponses toutes faites, regardez, écoutez et laissez la vie vous montrer le chemin à suivre. Pura Vida !

SM

PS : Les auteurs que je cite au hasard de mes chroniques peuvent parfaitement ne pas convenir ou plaire à tout le monde. Et même s’ils ne convenaient qu’à moi-même, j’en serais encore fort aise. Car « tous les chemins mènent à Rome ».
Le tout, néanmoins, étant de faire le premier pas afin de se mettre en marche.




Costa Rica Immobilier


Costa Rica Immobilier | Copyright © 2011-2017