Mon Costa Rica à moi ... Vivre au Costa Rica ... BLOG Costa Rica ...

Grenouille transat BLOGPersonnellement cela ne m’intéresse pas du tout de vous parler du Costa Rica.
Comme s'il n'y avait qu'un seul Costa Rica ...

Surtout, d'autres que moi font cela bien mieux.
Voyez par exemple Wikipedia, le bon vieux Routard, le Petit Futé et autres Lonely Planet.

Ce dont j’ai envie, c'est plutôt de vous parler de MON COSTA RICA à MOI.
Celui que moi-même et ma famille vivons au jour le jour, a lo largo de la manera (chemin faisant), con el tiempo (au fil du temps).
Pays parfois merveilleux, souvent quand on y pense, d'autres fois horripilant, un peu comme la vie en général. En un peu mieux ...
Je vais essayer de vous le présenter, sans prétention, façon BLOG.

Pas de stress, on écrira au fils du temps, quand nous aurons le temps ... Pura Vida ...

@ bientôt,


L'Actualité du jour

Parfois ne pas
obtenir ce qu'on désire
est un merv.
coup de chance

N° 75 - Et le pays le plus heureux du monde est ... ... le Costa Rica !!!
Publie le : 26/11/2014 - Source : 7SUR7 - Belgique et HAPPY PLANET INDEX

- Pour la seconde fois, le Costa Rica arrive en tête, parmi 151 nations, du Happy Planet Index. Ce pays offre la seconde espérance de vie des Amériques, un sentiment de bien-être plus élevé que dans bien des pays riches et une emprunte écologique par habitant 3 fois inférieure à celle des USA.
- Le sentiment de bien-être des costaricains est inférieur à celui des danois (1er en ce domaine) mais supérieur à celui des américains.
- L’espérance de vie au Costa Rica est certes inférieure à celle du Japon mais une fois encore supérieure à celle des États-Unis.
- La politique du Costa Rica a adopté le mode de vie durable : le pays produit 99 % de son énergie à partir de sources renouvelables, a inversé la déforestation et s’est engagé à devenir « carbone neutre » d’ici à l’année 2021.
- Mais son empreinte écologique est encore supérieure à ce qu'elle devrait être pour ne pas épuiser, pour sa part, les ressources planétaires.
- Le PIB par tête au Costa Rica n’est pourtant que de 11.569 $ soit le quart d’un habitant des USA !

Costa Rica, premeir au classement Happy Planet Index (HPI)

Commentaire CRI :

Je suis très heureux moi aussi que le pays que j’ai choisi depuis 2006, le Costa Rica, figure en tête de liste du classement des états où les gens bénéficient des meilleures conditions pour être heureux. Je pense que mon petit bonheur doit quelque part lui aussi contribuer au bonheur national et donc à faire grimper le pays dans la liste du Happy Planet Index.
Le Nicaragua, que j’adore également, est quant à lui à la 8ème place ce qui ne m’étonne absolument pas. C’est l’occasion de préciser que beaucoup d’idées fausses circulent sur le Nicaragua. Par exemple, dans des conditions de vie normales et familiales, je n’y ai jamais ressenti la moindre insécurité. Le pouvoir y est sans doute fort mais quelque part c’est ce qui permet la vie tranquille au quotidien. Après les besoins fondamentaux de l’humain (boire et manger, s’abriter) c’est la sécurité qui complète la trilogie. La sécurité ce n’est pas vivre enfermé avec ses richesses, c’est la liberté d’aller et venir à peu près partout sur le territoire sans craindre pour sa personne ou ses proches ni pour ses biens qu’on a temporairement ou durablement quittés. Comparez avec certains pays d’Europe où le pouvoir (régalien) s’affaiblit d’année en année et où règne, de plus en en plus, le bordel bazar, pour rester politiquement poli. Le Nicaragua n’est pas spoliateur, l’investissement national et étranger est encouragé et sécurisé. Les nicaraguayens, d’autant plus ceux qui vivent dans les conditions les moins faciles, sont des gens affables et souriants. Plus le temps passe et plus je me rends compte que le rapport à l’autre dans la vie quotidienne, le sourire étant le 1er élément qu’on perçoit, est capital.

Les pays d'Amérique Centrale où l’argent est loin de couler à flot sont d’ailleurs surreprésentés dans le haut de ce classement puisque 5 pays figurent parmi les 10 premiers. Dans l’ordre le Costa Rica, Belize, Panama, le Nicaragua et le Guatemala.

Français râleurs, grève, manifestationDans ce même tableau, la Suisse se classe 34ème, la France 50ème, la Belgique se traîne lamentablement à la 137ème place ! Hors francophonie, les États-Unis se classent 105ème, pas glorieux pour ceux qui se prétendent le phare du monde.

Louis de Funes dans l'Avare de MolièreRemarquez, tout ceci ne m'étonne pas vraiment car avec le temps, surtout au contact fréquent de mes compatriotes, travail oblige, je me rends compte que j’ai moi aussi été un français râleur, tatillon, convaincu à tort de la supériorité de son pays dans bien des domaines. Petit à petit cependant, chemin faisant, on change et on en arrive même à considérer ses semblables qui n’ont pas encore sauté le pas comme des animaux étranges, qu’on a de plus en plus du mal à comprendre. Attention, je ne dis pas là que je me sens plus ceci ou cela et moins français qu’auparavant, pas du tout ! Bien au contraire, comme beaucoup d’expatriés qui réalisent à la longue au contact d’autres gens différents qu’ils sont indubitablement français et pas autre chose, je me sens désormais plus français, « mieux français » finalement. Mais plus j’avance et moins j’ai la patience de supporter l’anxiété chronique et le rapport à l’argent de ceux qui sont restés au pays.

Panneaux, Cabinet Médical, Pharmacie, CimetièreCar beaucoup de français ont peur d’à peu près tout, s’inquiètent pour rien et quasi systématiquement rechignent à payer le prix. Ils ont toujours le sentiment de se « faire avoir » et quand manifestement tout prouve le contraire, au lieu de se réjouir de la bonne aubaine, ils cherchent « le piège ». Pendant ce temps, d’autres bien évidement en profitent et raflent la mise …
Pire, quand finalement ils se décident après force tergiversations et reculades à acheter la maison de leurs rêves, peu d’entre eux semblent heureux, ils sont comme accablés par avance d’on ne sait quoi … parfois quand on ne comprend pas, on dit que c’est génétique … alors ça doit être cela !

Je ne pense pas que le dire fera changer les choses mais comme on dit, « ça va sans le dire mais cela va mieux en le disant ».

@ bon entendeur, salut !


Petite dédicace à ceux qui me demandent invariablement : « Et la Sécu alors ? ». Je répondrai désormais : « par là, à droite, c’est bien indiqué, vous ne pouvez pas vous tromper, suivez les panneaux … ». 

PS : je suis sûr et certain que vous qui lisez ces lignes n’êtes pas du tout comme ça. Oh non ! Mais votre beau-frère, vos collègues de bureau et vos voisins, si !




Costa Rica Immobilier


Costa Rica Immobilier | Copyright © 2011-2017