N░ 14 - Pourquoi immigrer au Costa Rica plut˘t que dans un autre pays ?

Vaste question … parce qu’il faut bien, à un moment donné, faire un choix.
Et comme vous tous, nous nous sommes posé la question de savoir, lorsque la décision de quitter la France a été prise, de savoir OÙ aller ?
Plusieurs destinations ont retenu notre attention et il a fallu procéder par élimination.

  • Canada (Québec) : trop froid en hiver, beaucoup d’impôts et de taxes qui obligent de plus en plus les résidents à travailler hors cadre, formalités d’entrées lourdes et restrictives.
  • USA : le « rêve américain » se meurt … A-t-il seulement existé ? Bientôt 50 millions de pauvres !
  • Maroc : investissement immobilier très peu sûr.
  • Allemagne : intéressant pour les prix de l’immobilier à Berlin et certaines régions du pays mais trop allemand peut-être pour des français ?
  • Australie : ce pays peut vous laisser entrer, vous installer, y investir votre argent et, plus tard, vous mettre dehors sans grand ménagement. Rien à dire, c’est un pays souverain et il fait ce que bon lui semble.
  • Île Maurice : paradisiaque par certains égards, je connais bien et j’aime beaucoup mais même remarque que pour l’Australie. Votre permis de travail/résident peut être unilatéralement résilié par les Autorités du pays et vous serez, de fait, économiquement expulsé de ce petit paradis. Vous n’aurez pas de recours ni de seconde chance. Plus que risqué par conséquent.
  • Thaïlande, Vietnam et autres pays du Sud-est asiatique : chaleur humide, problème de langue, difficile de concurrencer les asiatiques au travail.
  • Singapour, Hong Kong : avec 20 ans de moins et 2 fois plus d’argent, nous aurions pu tenter cette aventure.
  • Brésil : apprendre le portugais, insécurité dans certaine zones, pays tellement vaste que le choix du lieu est difficile.
  • Argentine : problème d’importation de capitaux extérieurs et manque totale de confiance dans le système financier actuel (2014).
  • Colombie, Chili, Venezuela, Mexique : problèmes de sécurité dans certains endroits dont les capitales.
  • Guatemala, Honduras, Salvador : idem, l’attention portée à la sécurité des personnes peut porter atteinte au plaisir de vivre dans ces pays d’Amérique Centrale.
  • Îles des Caraïbes : déjà donné, tellement beau mais on tourne vite en rond dans une île.
  • Nicaragua : pays (pour nous) attirant mais manque de visibilité politique. Confirmé une fois sur place.
  • Panama : grosse déception après un séjour de 2 semaines à Panama City.
  • Afghanistan : bizarre, nous avons oublié de lister ce pays.
  • Liste non exhaustive bien sûr mais les autres pays du monde présentaient à priori pour nous moins d’intérêt.

Cette énumération ne prétend pas être le reflet d’une quelconque vérité intemporelle. C’est seulement un ressenti personnel à la suite d’expériences préalables, de visites sur place et de recherches sur Internet.
Finalement, à postériori, le Costa Rica fut le bon choix. Nous ne prétendons pour autant que le Costa Rica est un véritable paradis, un jardin d'Éden terrestre. C’est plutôt un bon compromis qui allie stabilité, bon accueil des habitants, bonne sécurité, monnaie stable (en progression même parfois face au dollar et à l’euro), droits garantis, climat varié et agréable, coût de la vie abordable, fiscalité douce, possibilité de prospérer en travaillant, liberté retrouvée … toutes conditions qui font que la vie, globalement, devient moins stressante, plus agréable. 

Carte du monde

CLIQUEZ et patientez quelques secondes pour visualiser la carte en GRAND FORMAT




Costa Rica Immobilier


Costa Rica Immobilier | Copyright © 2011-2017