N° 18 - Quel type d’activité, quel métier exercer, que faire au Costa Rica ?

PC portable, plage, cocotiers ...C’est une question qui revient souvent. Car de plus en plus de gens, excédés par les tracasseries dont ils font graduellement l’objet dans leurs pays d’origine, vendent tout, laissent tout parfois et s’en vont exercer leurs talents ailleurs … Au Costa Rica par exemple.

Ces nouveaux candidats à l’expatriation, temporaire ou définitive, ont de 25 à 65 ans et sont pour la plupart en âge de travailler. Et ils souhaitent travailler bien sûr plutôt que de croupir devant la télévision à écouter de mauvaises nouvelles.

Petits récapitulatif donc des activités généralement exercées par les étrangers occidentaux au CR :

  • Les métiers informatiques : développeur, graphiste, infographiste, webmaster, …
  • L’immobilier : architecte, designer, promoteur, artisan, négociateur, …
  • Les métiers du sport : surf, plongée, équitation, voile, golf, tennis, …
  • Le travail à distance, à domicile : si votre activité vous le permet, hors contrainte de décalage horaire.
  • Les métiers artistiques : peintre, céramiste, dessinateur, photographe (mariages, animaux) …
  • Les métiers intellectuels : écrivain, journaliste, …
  • Le consulting, les services à l’entreprise, le marketing, la publicité …
  • Tout ce qui touche au tourisme bien sûr tel que : hôtellerie, restauration, bar, organisateur de voyages, guide multilingue, tour operateur …

D’une manière générale, si votre métier ne nécessite pas votre présence physique dans un lieu déterminé, le télétravail, le travail sur Internet notamment. Il est souvent plus intéressant d’exercer le travail délocalisé ailleurs que dans votre pays d’origine. Vous avez généralement tout à y gagner, meilleure qualité de vie, moins de soucis administratifs, fiscalité allégée (Le Costa Rica n’impose pas les revenus perçu hors de son territoire), attrait de la nouveauté, acquérir de l’expérience, apprendre une langue étrangère, voyager …

Rappel : le Costa Rica est un pays qui protège ses ressortissants, il applique donc légitimement la préférence nationale en matière de travail. Inutile donc d’espérer, hors cas rare, trouver ici un travail salarié. Ou bien alors un travail non déclaré c'est-à-dire dans la plupart des cas, sous-payé. Être sous-payé au Costa Rica cela signifie pour un étranger éprouver certaines difficultés à vivre décemment. Hors jeune (ou vieux) routard en mal d’expérience et d’aventure, mieux vaut éviter cette expérience.
Pour exercer vos talents vous serez donc amené à créer votre propre entreprise au Costa Rica ce qui se pratique sans aucune difficulté.

Bon @ savoir : vous ne payez d'impôts au Costa Rica que sur les revenus perçus dans le pays. Le Costa Rica ne se préoccupe absolument pas de ce vous gagnez à l'extérieur de ses frontières. Par ailleurs il n'y a pas de plus-values tant mobilières qu'immobilières.




Costa Rica Immobilier


Costa Rica Immobilier | Copyright © 2011-2017