Mon Costa Rica à moi ... Vivre au Costa Rica ... BLOG Costa Rica ...

Grenouille transat BLOGPersonnellement cela ne m’intéresse pas du tout de vous parler du Costa Rica.
Comme s'il n'y avait qu'un seul Costa Rica ...

Surtout, d'autres que moi font cela bien mieux.
Voyez par exemple Wikipedia, le bon vieux Routard, le Petit Futé et autres Lonely Planet.

Ce dont j’ai envie, c'est plutôt de vous parler de MON COSTA RICA à MOI.
Celui que moi-même et ma famille vivons au jour le jour, a lo largo de la manera (chemin faisant), con el tiempo (au fil du temps).
Pays parfois merveilleux, souvent quand on y pense, d'autres fois horripilant, un peu comme la vie en général. En un peu mieux ...
Je vais essayer de vous le présenter, sans prétention, façon BLOG.

Pas de stress, on écrira au fils du temps, quand nous aurons le temps ... Pura Vida ...

@ bientôt,


L'Actualité du jour

Parfois ne pas
obtenir ce qu'on désire
est un merv.
coup de chance

N° 74 - 24/01/2016 - Des murs, des pierres, des murs de pierres …

Que puis-je vous montrer de ce que je fais en ce moment ? Un bout de mur ?
J’ai toujours aimé les murs, en Bretagne on en a beaucoup. Des murs de pierres, hauts parfois qui dissimulent les habitations et ceux qui vivent là à la vue du passant qui passe et n’en finit pas, à notre goût, de passer. Sauf si c’est une jolie passante mais c’est déjà plus rare. Qui dissimulaient plutôt car aujourd’hui on ne fait plus guère de murs, du moins en pierres. Aujourd’hui on préfère l’horrible béton, pratique certes, comme un bassin de lit quand on est salement empêché et qu’on ne peut pas faire autrement. Mais moins beau assurément.

Heureusement, nous avons décidé de construire des murs de pierres … Les pierres on les trouve dans la finca bien sûr mais le plus souvent, pour ne pas faire des trous partout, on les achète dans une finca voisine mais, pas bête, on n’achète pas les trous, on les leur laisse. Pas tout à fait voisine cependant mais ça fait plus écologique de dire que c’est juste à côté, c’est Arquiloco qui va être content en lisant ces lignes. Pourtant, ce n’est pas le fait de transporter des « trucs et des machins » qui n’est pas écologique. Depuis que le premier homme sur terre a mis son pied droit devant l’autre, le gauche (ou l’inverse) on a commencé à transporter des trucs, à commencer par soi-même, cela s’appelle marcher. Non, c’est plus le fait de faire transporter de Chinaland vers chez soi des « trucs et des machins » dont on a nul besoin quand, de surcroît, on n’a pas encore vue la couleur de l’argent pour se les payer. Mieux vaut donc les laisser là d’où ils n’auraient jamais dû sortir et garder vos picaillons pour autre chose de plus utile, étancher votre soif par exemple. Ainsi les chinois se multiplient moins et les banquiers également grossissent moins rapidement ce qui, pour la paix dans le monde, est un bienfait incommensurable. Je vais encore me faire des amis, j’ai peu de lecteurs chinois certes mais par contre j’ai beaucoup de lecteurs banquiers ou pire, assureurs.

Mais bon, je m’égare là, revenons à nos moutons, à nos murs plutôt, alors voilà, je vais reprendre cette histoire là où elle arrivée aujourd’hui, pas dans le mur hein, c’est même tout le contraire.

On fait aussi des trous aussi, pour y mettre quoi ? Des murs peut-être, allez savoir …

Pura vida !

 


Costa Rica. Fidel a toujours le sourire

Fidel, maestro ès murs de pierres a toujours le sourire.


Costa Rica. Canal de sortie de la lagune du fond


Un peu plus au fond, on enterre des murs …


Costa Rica. Arquiloco revisite le concept de cheminée


Arquiloco réinvente la cheminée  ;-))


Costa Rica. Des pierres et des murs

Des pierres et des murs de pierres …


Costa Rica. Fondations bungalow 3 à La Tigra


On creuse des trous pour y mettre des pierres ... Au fond, on devine l’île d’Ometepe, au Nicaragua.



Costa Rica Immobilier


Costa Rica Immobilier | Copyright © 2011-2017